Les Rameaux

La fête des Rameaux ouvre la semaine Sainte, qui nous conduit à la grande fête de Pâques.

Après avoir béni le buis, lecture de l’Evangile qui nous rappelle l’entrée de Jésus à Jérusalem, acclamé par la foule quelques jours avant son arrestation.

 

Cette fin de semaine,  les juifs, nos ainés dans la foi,  fêterons également Pessah, la Pâques juive. Et nos amis musulmans sont dans le mois de jeûne du Ramadan.

Nos frères orthodoxes, eux, fêteront Pâques une semaine plus tard, le 24 avril.

 

Cinquième dimanche de carême

Troisième scrutin pour les catéchumènes, lors de la messe de samedi soir à la chapelle Sainte Croix. Ainsi les textes de la résurrection de Lazare ont accompagné la messe.

Dieu nous appelle à sortir de nos tombeaux, à partir pour la vie. Cet appel s’accompagne de la libération des liens, liens de l’obscurité, du péché.

 

prière universelle du dimanche :

Dieu créateur, nous te prions pour l’église, pour celles et ceux qui marchent à la suite du Christ, qu’ils deviennent messagers pour le respect de la Création de Dieu, elle, qui nous a été confiée pour être transmise aux générations futures. Seigneur, toi qui a regardé le monde avec des yeux humains, entends nos prières.

Dieu créateur, nous te prions pour les responsables des pays, qu’ils prennent soin de ce monde fragile où nous vivons. Que leurs préoccupations soient essentiellement tournées vers la paix, la justice, la nature et le respect des droits fondamentaux envers les pauvres. Seigneur, toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, entends nos prières.

Dieu de l’alliance, ouvre nos cœurs, purifie le regard de notre monde envers les réfugiés de la guerre, les migrants et les plus pauvres. Aide nous à aller à leur rencontre, à les accueillir. Seigneur, toi qui guéris les vies pour que nous semions la beauté, aujourd’hui ton peuple se tourne vers toi.

Dieu de l’alliance, nous te prions pour que tous prenions conscience que nous habitons la même maison et qu’il est temps que nous soyons unis pour en prendre soin. Seigneur, sème en nos cœurs l’amour fraternel.

Prier à l’approche des élections

Dans le contexte préélectoral que nous vivons, prions pour notre pays et pour ses responsables politiques, actuels et futurs, pour qu’à travers eux quelque chose de la volonté de Dieu puisse se réaliser dans notre pays. Qu’en dehors de toute considération idéologique ou personnelle, ils aient la lucidité et le courage d’œuvrer pour le bien commun et le bien de tous.
Implorer les grâces divines pour son pays et ses gouvernants nous était déjà recommandé par Saint Paul et c’est une tradition qui est restée ancrée depuis chez les chrétiens :

« J’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. » (1 Timothée 2,1-4).
Dans cette esprit, l’Église offre les trésors de sa prière notamment lorsqu’elle invite à intercéder pour les chefs d’État le Vendredi Saint dans la belle et profonde Prière universelle ; ou encore dans le missel romain, où on trouve ainsi cette belle prière :

« Dieu qui veille sur notre monde,
regarde le pays où tu nous as donné de vivre ;
accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun,
à ceux qui nous gouvernent de le faire avec sagesse,
afin qu’il y ait parmi nous plus de justice
et dans le monde entier plus de bonheur et de paix.
Amen. »

 

Et pour nous-mêmes, demandons l’aide de l’Esprit Saint pour éclairer notre discernement face aux choix que nous allons devoir faire.

Lors de son discours de clôture de l’Assemblée plénière des évêques à Lourdes, le président de la Conférence des évêques de France a posé des éléments de réflexion avant l’élection, évoquant la charité comme un des principaux marqueurs de l’« âme chrétienne » du pays. Extrait.

 

 

Confessions avec exposition du Saint Sacrement

Le Sacrement de réconciliation nous aide à célébrer pâques avec la joie d’un cœur purifié. En conseil de paroisse, nous avons relevé qu’il demeure des freins qui conduisent beaucoup de baptisés à ne pas vivre ce sacrement. Pour nous encourager, les homélies des deux premiers dimanches de carême seront consacrées à mieux comprendre et aimer ce sacrement en apportant un éclairage sur la question du péché, et en faisant le lien entre eucharistie et réconciliation.

Un examen de conscience sera mis à votre disposition à l’approche des créneaux de confession.

 Mercredi 6 avril : 16h30 – 21h (interruption entre 17h45 et 18h30 pour la messe de 18h) à l’église saint Jean de Canteleu

Mercredi 6  Avril également, de 9h à 19h à l’église Jeanne d’Arc à Rouen.

Vous pouvez à tout moment vous confesser à la cathédrale (se renseigner sur place pour les permanences) ou en prenant rendez-vous auprès des pères Pierre et Jean-Nolasque.

 

Renouvellement des vœux des filles de la charité à Canteleu

En cette fête de l’Annonciation, les soeurs de Canteleu, Filles de la Charité, ont renouvelé leurs vœux, au cours de la messe.

A la fin, les soeurs ont lu la longue prière à Marie, pour la paix. Le Saint-Père a demandé à tous les évêques et prêtres du monde de se joindre à lui dans cette prière.

lire le texte, ci-dessous…

«Ô Marie, Mère de Dieu et notre Mère, en cette heure de tribulation nous avons recours à toi. Tu es Mère, tu nous aimes et tu nous connais : rien de tout ce à quoi nous tenons ne t’est caché. Mère de miséricorde, nous avons tant de fois fait l’expérience de ta tendresse providentielle, de ta présence qui ramène la paix, car tu nous guides toujours vers Jésus, Prince de la paix.

Mais nous avons perdu le chemin de la paix. Nous avons oublié la leçon des tragédies du siècle passé, le sacrifice de millions de morts des guerres mondiales. Continuer la lecture de Renouvellement des vœux des filles de la charité à Canteleu

Troisième dimanche de carême

Pour le premier scrutin des catéchumènes, lecture de l’Évangile selon  St Jean : « la Samaritaine », à 3 voix.

 

 

De cet Évangile, le père Belhache relève 3 dimensions pour nous éclairer aujourd’hui :

  1. Jésus se fait proche de cette femme blessée. Jésus révèle que le Père est également blessé en amour. Le Père recherche « des adorateurs en Esprit et en Vérité »
  2. « donne moi à boire ». Nos engagements durant le carême (prière, partage, jeûne) doivent être compris comme une réponse à un appel du Christ.
  3. l’importance de la dimension communautaire. La samaritaine ne garde pas pour elle mais va informer ceux de son village.

 

prière universelle lors la messe de ce samedi :

  • Demain, c’est le premier scrutin pour Olivia et Ruben qui marchent vers leur baptême. Prions pour eux et pour tous les catéchumènes de notre diocèse afin qu’ils deviennent des enfants de lumière.
  • Les 3 accusés de l’attentat dans l’église de St Etienne du Rouvray ont été touchés par les témoignages d’humanité, d’amour et de pardon des familles des parties civiles. Ils ont souhaité changer leur cœur. Confions-les au Seigneur pour qu’il continue de les éclairer de sa lumière et de son espérance.
  • Prions pour le peuple Ukrainien. Que les réfugiés puissent trouver une terre d’asile, et pour tous ceux qui restent, qu’ils puissent trouver la force et le courage de continuer à lutter pour leur liberté. Prions pour tous les peuples en guerre et pour tous les réfugiés du monde.
  • En ce dimanche de pardon en communauté, prions pour que chacun d’entre nous puisse aller vers l’autre pour trouver le pardon.

Premier dimanche de carême

« Nous habitons tous la même maison ! »

En cheminant au long du carême, avec le CCFD, nous ouvrons chaque semaine une fenêtre de notre maison …

 

 

 

 

 

En extrait de la prière universelle :
Au sein de notre Église, nous sommes tous appelés à la Sainteté. Pour les baptisés et les catéchumènes qui se préparent à recevoir le sacrement du baptême dans la nuit pascale, qu’ils trouvent dans le désert de la vie, des chrétiens qui les accompagnent ; Seigneur nous te prions.

Pour nos responsables politiques et ceux qui ont une responsabilité économique, qu’ils n’exercent pas une domination personnelle mais qu’ils recherchent le bien de ceux qui leur sont confiés, Seigneur nous te prions.

Nous commençons le carême, « temps fort » de la solidarité, du partage et de l’entraide. Pour tous les bénévoles dévoués, afin qu’au delà du soutien matériel apporté à ceux qui en ont besoin, ils aident durablement ces hommes et ces femmes à se remettre debout et à repartir dans la vie, Seigneur, nous te prions.

Cérémonie des cendres

Les enfants et les jeunes se sont rassemblés ce mercredi pour entrer en carême. Ils ont préparé les cendres en brulant des morceaux de buis de l’an dernier.

 

 

Ils ont également dessiné leur « maison commune » : Nous habitons tous la même maison  »

 

En ce premier jour du carême, l’homélie a commenté le texte du prophète Joel : « revenez à moi de tout votre cœur,  » nous invitant à un temps de conversion et d’épreuve :

– temps de conversion pour faire la vérité en nous même, cheminement dans la confiance pour retrouver l’amour du Père, la miséricorde de Dieu.

– temps d’épreuve pour lutter contre cet égoïsme qui est en nous, contre le mal que nous faisons et que nous ne voulons pas comme dit St Paul. Temps d’épreuve, mais le Seigneur est avec nous. Voilà le temps favorable.

En extrait de la prière universelle :
Dieu, avec toute l’Église, nous te prions pour le conflit militaire en Ukraine : prends soin des soldats, des familles terrorisées ou endeuillées, des blessés … Change le cœur des dirigeants qui ont précipité la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Pitié, Seigneur, car tous les êtres humains ont péché. Écoute notre prière.

Notre Dame de Bondeville, Maromme, Deville, Bapeaume